La plupart de nos vignes sont situées sur le bassin versant des Escoumes, sur un lit de roches datant du Cambrien.

Nous avons choisi des vignes exposées au Nord, car nous pensons que c’est un investissement intéressant, notamment en raison du changement climatique en cours. L’eau y est (relativement) abondante, les hivers y sont froids, et l’ensoleillement plus faible permet aux raisons de mûrir lentement, nous offrant ainsi une plus grande liberté d’action. Les sols sont plutôt riches, bien que légèrement acides, et n’ont pour la plupart reçu aucun pesticides chimiques depuis cinq ans. Grâce à une tonte régulière des herbacées, l’humus s’enrichit et les sols redeviennent vivants et actifs.

Nous avons semé du Trèfle souterrain pour en faire un couvre-sol, mais nous avons finalement décidé de travailler avec les graminées naturelles locales. Elles meurent en été, ne sont pas très hautes et concurrencent efficacement l’espace aux plantes invasives.

Nous sommes bien protégés de la Tramontane (ce fameux vent glacial descendant des Pyrénées sous forme de bourrasques atteignant 120 km/h), et nous bénéficions d’un microclimat littoral pas trop humide.

Le vignoble est composé à 70% de Grenache noir, et à 30% de cépages variés : Grenache gris, Grenache blanc, Carignan et Carignan blanc.

En un mot, nous sommes dans un paradis pour une production de vin de grande qualité.